background img

Nourrir son chien : comment s’y prendre ?

Vous vous sentez coupable de manger trois délicieux repas par jour en plus des collations alors que votre chien ne reçoit qu’une ou deux boules de croquettes sèches ? Il ne doit pas en être ainsi. Il existe plusieurs façons saines de nourrir votre chien, en fonction de ses besoins individuels. Nourrir son chien : comment s’y prendre ?

Laissez votre chien décider

Pour les chiens qui ont un poids saint et qui n’ont jamais eu d’accidents dans la maison, vous pouvez peut-être utiliser la méthode d’alimentation libre. Cela signifie que vous laissez de la nourriture toute la journée et laissez votre chien brouter. Cela peut être une bonne méthode pour les chiens très actifs qui brûlent plus de calories que leurs amis les chats.

A lire également : Quelles études pour la criminologie ?

Si vous laissez de la nourriture toute la journée à votre chien, utilisez de la nourriture sèche, qui ne se gâtera pas, tel que les croquettes Pro-Nutrition. La méthode du libre-choix est assez intéressante, si vous avez un chien qui allaite. Les chiens qui allaitent ont besoin de beaucoup de calories pour produire un flux constant de lait pour leurs chiots.

Cette méthode a toutefois ses inconvénients. Laisser de la nourriture pour chiens durant toute la journée pourrait attirer les insectes, les rongeurs ou les ratons laveurs. C’est particulièrement le cas si vous nourrissez votre chien à l’extérieur. Par ailleurs, si vous avez plus d’un animal de compagnie, ils peuvent se chamailler à propos de la nourriture. De plus, cette méthode n’est pas destinée aux chiens diabétiques. Alors, soyez à l’affût.

Lire également : Les indices d'une santé éclatante chez votre chien

Contrôlez les portions

Pour le chien qui n’arrête jamais de manger, utilisez la méthode de contrôle des portions. À cet effet, demandez à votre vétérinaire quel est le poids idéal de votre chien. Si vous utilisez une nourriture pour chiens du commerce, donnez à votre chien la quantité imprimée sur le sac qui correspond à son poids idéal. Parfois, la quantité suggérée est supérieure à ce dont votre chien a besoin. Votre vétérinaire peut calculer la quantité exacte de nourriture dont votre chien doit être nourri.

Vous pouvez nourrir votre animal une ou deux fois par jour. Il est même préférable de le faire deux fois par jour à des intervalles de 8 à 12 heures. Si vous procédez de cette façon, divisez la quantité suggérée trouvée sur le sac ou vous lui donnerez le double de ce dont il a besoin.

Regardez l’heure

Si vous craignez que votre chien ne mange pas assez, mais que vous ne voulez pas laisser la nourriture dehors toute la journée, utilisez la méthode d’alimentation chronométrée. Cela signifie que vous pouvez donner au chien un certain délai, comme 30 minutes pour manger. Quand ce délai est écoulé, jetez tout ce qu’ils n’ont pas mangé.

Lorsque vous lui offrirez à nouveau de la nourriture entre 8 et 12 heures plus tard, votre chien aura faim et sera prêt à manger.

Que retenir en ce qui concerne les friandises ?

Les friandises pour chiens devraient représenter au moins 5 à 10 % de l’alimentation quotidienne de votre animal. Demandez à votre vétérinaire le nombre de friandises auquel cela équivaut. Cela variera en fonction du poids et du niveau d’activité de votre chien.

Si vous devez utiliser fréquemment des friandises pour l’entraînement, utilisez de très petits morceaux.

Optimisez l’alimentation de votre chien en fonction de son âge et de sa race

L’âge et la race de votre chien déterminent aussi ses besoins nutritionnels. Les chiots ont besoin d’une alimentation plus riche en protéines que les chiens adultes pour soutenir leur croissance rapide. Les aliments pour chiots sont formulés spécifiquement avec une teneur accrue en nutriments essentiels, notamment des minéraux comme le calcium et le phosphore qui contribuent à la santé osseuse.

Les races de chiens différentes ont des profils nutritionnels différents. Par exemple, certaines races ont tendance à avoir des problèmes dentaires ou articulaires. Les aliments adaptés aux races aident à répondre aux besoins uniques de chaque race.

Il faut consulter votre vétérinaire avant tout changement dans l’alimentation de votre animal, surtout si vous envisagez d’utiliser un régime spécialisé pour sa race ou son âge.

Les aliments à éviter pour une alimentation saine et équilibrée de votre chien

Certains aliments sont toxiques pour les chiens et ne doivent jamais être inclus dans leur régime alimentaire. Les raisins, les raisins secs, le chocolat et l’avocat sont tous toxiques pour les chiens. Ils peuvent causer des vomissements, de la diarrhée ou une pancréatite.

Il y a des risques de problèmes neurologiques chez votre chien. Certains types d’aliments gras ou épicés peuvent provoquer une irritation gastro-intestinale chez votre animal de compagnie.

Les os cuits sont un autre problème courant en matière d’alimentation canine. Les os cuits se cassent facilement en morceaux pointus qui risquent de blesser l’œsophage ou le tractus intestinal de votre chien. Il faut faire attention à l’énergie.

Les bienfaits de l’eau pour votre chien et comment l’encourager à boire suffisamment

L’eau est un élément essentiel pour la santé de votre chien. Elle permet le maintien d’un bon équilibre hydrique dans l’organisme, facilite la digestion et aide à réguler la température corporelle de votre animal.

Il faut lui donner de l’eau tout au long de la journée pour éviter les risques de déshydratation. Selon son poids et sa taille, il peut avoir besoin d’environ 30 à 60 millilitres par kilo et par jour.

Pour encourager votre chien à boire davantage, vous pouvez :
• Mettre plusieurs bols d’eau fraîche à différents endroits dans la maison ou le jardin ;
• Ajouter des glaçons ou une petite quantité d’aliment humide (comme du bouillon) dans l’eau pour la rendre plus attractive ;
• Surveiller régulièrement son bol afin de s’assurer qu’il a toujours suffisamment d’eau propre et fraîche à disposition.

Dans des cas exceptionnels, certains chiens peuvent ne pas être attirés par l’eau. Si c’est le cas pour votre compagnon canin, consultez un vétérinaire qui vous conseillera sur les autres moyens possibles pour stimuler leur soif. N’hésitez pas à consulter un professionnel si vous avez des inquiétudes concernant l’alimentation ou la santé globale de votre meilleur ami canin !

Les différents types d’aliments pour chiens et comment choisir le meilleur pour votre compagnon à quatre pattes

Il existe plusieurs types d’aliments pour chiens, chacun possédant ses propres avantages et inconvénients. Dans cette section, nous allons passer en revue les différents types d’aliments disponibles sur le marché afin de vous aider à identifier celui qui conviendra le mieux à votre animal.

Les aliments secs :
Les croquettes sont l’un des types d’aliments pour chien les plus populaires. Elles sont pratiques et faciles à stocker, ne nécessitant pas de réfrigération une fois ouvertes. Les croquettes fournissent aussi tous les nutriments essentiels dont a besoin un chien dans son alimentation quotidienne.

Les aliments humides :
La nourriture humide est disponible sous forme de boîte ou de sachet individuel. Elle contient généralement plus d’eau que la nourriture sèche, offrant ainsi une hydratation supplémentaire à l’animal. Elle peut être moins pratique car elle doit être réfrigérée après avoir été ouverte.

L’alimentation BARF (Biologically Appropriate Raw Food) :
Cette méthode consiste à donner des aliments crus au chien tels que de la viande crue, des os charnus et des légumes frais. Bien qu’elle soit considérée comme étant plus naturelle pour l’animal puisqu’elle imite son régime alimentaire ancestral dans la nature, il y a aussi des risques associés à ce type d’alimentation comme le risque de transmission de maladies infectieuses par exemple.

Le choix du meilleur aliment dépendra des besoins nutritionnels spécifiques de votre compagnon canin ainsi que de votre mode de vie et de vos préférences. Discutez avec un vétérinaire afin d’obtenir des recommandations appropriées pour l’alimentation de votre chien, en particulier s’il a des besoins nutritionnels spécifiques ou souffre d’allergies alimentaires.

Catégories de l'article :
Chiens