background img

Le cacatoès, l’oiseau qui aime les cocos !

Les différentes espèces d’oiseaux se comptent par millier à travers le monde. Chacune d’entre elles dispose différentes caractéristiques et de particularités qui sont propres à eux. C’est le cas surtout des cacatoès qui sont connus pour être des oiseaux aimant particulièrement les cocos. Ce type d’oiseau, méconnu de plusieurs, est pourtant fabuleux et à de quoi attirer l’attention de n’importe qui. Si vous ne connaissiez pas cet oiseau, voici donc quelques informations que vous pouvez retenir sur lui.

Présentation du cacatoès

Avant tout, il requiert de vous présenter intégralement le cacatoès pour vous permettre de faire sa connaissance. Il s’agit d’un type d’oiseau appartenant à la famille des perroquets et qui, lui aussi, est retrouvable en plusieurs espèces. Les cacatoès sont surtout originaires d’Australie et de l’Indonésie. Il est quand même possible de les élever de façon domestique étant donné leur facilité d’adaptation. Ces oiseaux sont de nature sociable, amusant, curieux et surtout joueur.

A voir aussi : Dans quels cas appeler le vétérinaire ?

Cela fait de lui un compagnon tout trouvé pour les personnes qui sont à la recherche d’animaux de compagnie. Remarquez encore que les cacatoès sont capables de vivre seuls mais se plaisent également quand ils se retrouvent à deux ou à plusieurs. Pour finir la présentation de cet oiseau qui aime les cocos, vous devez connaître les différentes espèces de cacatoès qui existent. Au nombre de celles-ci, il y a le cacatoès des philippines, celui se déclinant sur une couleur noire, rouge, jaune, blanc et aussi le cacatoès Rosalbin.

Les particularités du cacatoès

Pour mieux faire connaissance avec un cacatoès, il est important d’arriver à le reconnaître. Voilà pourquoi vous devez maîtriser ses nombreux traits distinctifs. La particularité la plus évidente quand il s’agit de cacatoès est l’ensemble des plumes érectiles qu’ils possèdent sur la tête. Si vous voyez donc un oiseau de la famille des perroquets et qui possède une crête, il s’agit probablement d’un cacatoès. Observez de plus près le bec de cet oiseau et vous vous rendrez compte alors qu’il est recourbé.

A découvrir également : Comment choisir un harnais pour canicross ?

Il s’agit encore d’un second trait distinctif qui le différencie des autres oiseaux de son espèce. L’oiseau qui aime les cocos possède aussi une taille moyenne ou une grande taille pour d’autres. À part ses particularités physiques, remarquez que ce type d’oiseau est l’une des animaux qui font preuve de grande intelligence et d’habileté. Ils brillent encore par leur longévité et leur capacité à s’attacher. Avec l’ensemble de ces caractéristiques, vous devez pouvoir être en mesure de reconnaître un cacatoès si vous en voyez un.

De quoi se nourrit le cacatoès ?

Le cacatoès, l’oiseau qui aime les cocos, possède un régime alimentaire très diversifié. Vous n’aurez donc aucun mal à vous en sortir si vous aviez pour tâche de nourrir cet oiseau. En effet, le secret pour nourrir un cacatoès est de lui procurer assez d’aliments riches en vitamines. Pour cela, vous pouvez leur donner des boulettes spécialement préparées.

Les cacatoès raffolent aussi des légumes frais et des fruits. Assurez-vous quand même à ce que ces fruits soient bien triés afin de ne pas donner à votre oiseau un aliment qui lui est toxique. C’est le cas des avocats, l’oignon, des haricots crus et autres. Pour finir, les cacatoès raffolent des cocos. Vous pouvez donc ajouter cela à leur alimentation.

Quelques conseils pour élever le cacatoès

Élever un cacatoès chez soi est une tâche qui n’est pas aussi difficile que ce que la plupart des gens peuvent être amenés à penser. Il suffit de connaître les bonnes astuces et surtout les erreurs à éviter puis le tout serait joué. Si vous allez héberger cet oiseau chez vous, commencez donc par aménager une cage de volume conséquent. Cela doit permettre à l’animal de se sentir libre et confortable.

C’est le premier conseil si vous tenez à ce que votre oiseau reste dans sa cage. Toutefois, préférez un matériau de fabrication de cage qui est très solide comme l’acier inoxydable. Cela empêchera mieux le cacatoès de forcer la porte pour s’écharper. En plus de cela, il va falloir trouver le bon coin où poser la cage. Un endroit mal choisi pourrait rendre le cacatoès malade.

Catégories de l'article :
Animaux